Posts Tagged ‘SIGB’

L’UQÀM annonce l’arrivée de son nouveau système ‘Virtuose’

2009-04-08

Manitou, le système intégré de gestion de bibliothèques (SIGB) de l’UQAM sera bientôt remplacé par une suite de produits du fournisseur ExLibris incluant Aleph 500, MetaLib et Primo. Le projet sera publicisé sous le nom de ‘Virtuose’. Plus de détails dans cette entrevue au journal de l’UQÀM ainsi que sur le site Web des bibliothèques de l’UQÀM.

Un nouveau projet de système à code source libre

2008-08-19

L’Université Duke vient d’obtenir une subvention de 475 700$ de la fondation Andrew W. Mellon dans le cadre d’un projet ambitieux visant à établir les caractéristiques d’une nouvelle génération de système de bibliothèques à code source libre s’appuyant sur une architecture orientées ‘services’ (SOA).

Dans le document de présentation du projet, les auteurs se défendent de vouloir réinventer la roue. En effet, se référant aux projets les plus avancés actuellement dans ce créneau tels Koha et Evergreen ainsi que le ‘eXtensible Catalog’ (lequel, soit dit en passant, n’a encore accouché de rien de concret), ils estiment que: 

« Current open source projects are a step in the right direction but do not address fully the total rethinking of library management systems needed by academic libraries ».

On propose donc de faire table rase et de construire de zéro un nouveau système qui satisfasse aux besoins de la bibliothèque d’aujourd’hui à partir de technologies assurant un maximum d’évolutivité. Plusieurs institutions de haut niveau se sont montrées intéressées. La structure de gestion de projet prévoit d’ailleurs différents niveaux d’implication: D’abord les ‘Core partners’ au sein desquels on retrouve des représentants de l’Université du Kansas, de l’Université de Pensylvanie ainsi que des bibliothèques nationales du Canada et de l’Australie. Gage ultime de sérieux, Marshall Breeding, de l’Université Vanderbilt, est au nombre des des ‘core partners’.  Ces représentants joueront un rôle prépondérant dans la réalisation du projet. Viennent ensuite les ‘Advisory partners’ dont la tâche sera de lire et de commenter les documents déposés par le groupe de projet. Ici également, la liste des partenaires intéressés a de quoi impressionner. On y retrouve les universités de Chicago, de Floride, du Maryland, etc. Enfin, il est possible de participer au projet à titre individuel en assistant aux webcasts ou en commentant les documents déposés.

L’échéancier du projet est assez agressif: Publication d’un document décrivant les caractéristique d’un ‘Open Library Management System’ pour la mi-juillet 2009.

Affaire à suivre. Deux fils RSS sont proposés sur le site.

Le site principal: Open Library Environment Project (OLE Project)