Posts Tagged ‘user generated content’

Congrès « Computer In Libraries 2008 » – Arlington – Jour 1

2008-04-07

Première journée au Congrès « Computers in Libraries 2008 » qui se déroule à Arlington (en banlieue de Washington) du 7 au 9 avril.

Durant le mot d’ouverture, j’apprends que cette conférence est l’un des plus gros ‘shows’ dans le domaine en Amérique du Nord. Quelques chiffres: plus de 2000 participants, 186 présentateurs et modérateurs, 5 « conference tracks » simultanés qui permettent de choisir entre plusieurs présentations intéressantes. Un très gros événement qui en est à sa 23e édition.

Beaucoup de matériel pour une seule journée:
Les buzz-words pour aujourd’hui: UGC (User Generated Content), Social Networking, widgets, blogs, etc. On voit que les bibliothèques cherchent encore à tirer les marrons du Web 2.0 du feu avec beaucoup d’enthousiasme, et, il faut l’avouer, parfois un certain manque d’esprit critique. L’objectif de rejoindre l’usager là où il est mérite toutefois d’être poursuivi. C’est ce qu’on propose aux bibliothécaires, sans ambiguĩté: « Aspire to be a node in people social network ».
Les réseaux sociaux sont en effet de plus en plus perçus comme des lieux pouvant servir à l’apprentissage, à l’entraide et, ultimement, à la résolution de problèmes. D’où l’intérêt d’y être présent.
Sur le UGC (user generated content), pas mal de choses aussi, dont cette allocution de Roy Tennant (le guru d’OCLC) en fin de journée. Roy a fait part de plusieurs initiatives de bibliothèques d’intégrer le contenu provenant des internautes. Il mentionne un projet de la Library of Congress qui a déposé sur Flickr une collection de 3000 photographies anciennes pour lesquelles peu ou pas d’information était disponible. En peu de temps, la LC a récolté près de 1400 commentaires et environ 1000 tags qui ont permi d’enrichir les métadonnées de ce corpus. Roy mentionne, à juste titre il me semble, que le ‘social tagging’ appliqué à un domaine a plus de chance d’être de qualité lorsque le nombre de taggeurs est élevé. Comme il le souligne: « the more people, the more data, the better it gets » (je cite de mémoire). Autrement dit, lorsque les tags sont très nombreux, il en résulte un phénomène de validation interne qui fait que les données les plus excentriques se déposent au fond de l’aquarium alors que les informations convergentes surnagent, disons. La métaphore est de moi.
Côté gadgets, je retiens le site http://browsershots.org/ qui permet de vérifier le rendu d’une page HTML sous une variété impressionnante de versions de navigateurs et pour les plateformes Windows, Mac et Linux. Peut-être que cet outil est bien connu, mais enfin, de mon côté, j’avoue que ça a été une découverte.
Quelques extensions pertinentes pour Firefox également. D’ailleurs, le présentateur a commencé son allocution en demandant: « How many of you use Firefox? If you don’t, you should ». Paf.
Beaucoup d’informations sur les widgets. J’y reviendrai. Je remarque que la popularité de ces services monte en flèche car ils sont extrêmement simples à enficher dans n’importe quelle page Web. La forme la plus répandue dans les présentations auxquelles j’ai assistées est la boîte de Chat « Meebo » qui est un aggrégateur de messagerie instantanée. De plus en plus de bibliothèques se servent de ce service pour afficher leur présence et permettre aux usagers de dialoguer avec eux. L’éternel et, semble-t-il, insoluble problème de la référence à distance trouve ici sa solution toute simple. Une perle à ce sujet: J’ai vu un site de bibliothèques (je ne me rappelle plus lequel) qui propose à l’usager ayant effectué une recherche infructueuse au catalogue une boîte de chat lui permettant de rejoindre immédiatement un bibliothécaire, avec cet intitulé: « Would you like to ask a librarian? »
Bon, je m’arrête ici pour ce soir. Demain, les thématiques sont très intéressantes: « Next generation Library Interfaces » (par Marshall Breeding, une sommité dans le domaine), « From Woepac to Wowpac », « Drupal & Libraries », etc.
A+